DECOLONISATION

Le projet colonial s’est si bien établi qu’il continue de structurer la pensée de la plupart des humains. La continuité coloniale et le processus cognitif qui l’accompagne gangrènent les structures de pouvoirs mondiaux, tous les secteurs d’activités ainsi que les rapport sociaux. C’est en cela que la pensée coloniale, fondée sur une asymétrie, est source de différend permanent. 

La théorie postcoloniale, après avoir démontré bien exposé ce processus, propose une forme de pensée alternative de savoir sur la modernité. Nous nous investissons dans cette réflexion qui se présente comme une pensée-action avec pour ambition de contribuer à forger une épistémologie décolonisée.

Mais le sens pratique de la décolonisation pour l’Afrique doit investir tous les secteurs de notre vie sociale. Parallèlement à la décolonisation de l’esprit, il nous faut décoloniser :

  • La politique, entendue comme la façon dont nous concevons le vivre ensemble, afin de sortir des rapports hiérarchiques hérités de la colonisation
  • La gouvernance publique, qui se doit d’agir dans l’intérêt du bien public
  • L’éducation, qui n’est pas encore suffisamment appropriée,
  • L’économie, caractérisée par l’extractivisme au sud et des avantages comparatifs maintenant les pays du sud dans la dépendance,
  • Les systèmes politiques importés et pas suffisamment internalisés.

A la suite d’Achille Mbembé, notre réflexion ne s’inscrit non pas dans une posture telle que l’auraient suggéré les crises et de la précarité sur le continent, mais dans une approche optimiste. Nous gardons à l’esprit et sommes inspirés par le bourgeonnement d’une nouvelle Afrique issue des ruines de contradictions plurielles, et dont les fragments s’assemblent au quotidien par des populations laborieuses bien que démunies.

 Recommandations de lecture:

Achille Mbembe (2010), Sortir de la grande nuit. Essai sur l’Afrique décolonisée, Paris, La Découverte, coll. « cahiers libres », 2010, 243 p., EAN : 9782707166708.

Ngugi wa Thiong’o (1986). Decolonising the mind, East Africain Editional Publisher [edition française (2011). Décoloniser l’esprit, Paris, La Fabrique, 162 p.